13 jui. 2013

NLA 128 - PARIS, ÉCOLE PRATIQUE DES HAUTES ÉTUDES, Conférence d’histoire et civilisation du livre, année 2012-2013.

Outre les trois conférences de Jean-Dominique Mellot : « Corporations du livre, vie des ateliers et main d’œuvre typographique sous l’Ancien Régime » (28 janvier, 22 avril et 27 mai) et un cycle consacré à la « librairie » brésilienne du XVIe au début du XXe siècle, par Marisa Midori De Aecto (interventions des 4, 11, 18 et 25 février, précédées d’une introduction par Frédéric Barbier le 21 janvier), le programme de cette année comprenait les interventions suivantes : « Les livres pour tous aux XVIIIe et XIXe siècles (Frédéric Barbier, les 12 novembre et 3 décembre), « Wolfenbüttel, Vienne, Göttingen : l’invention de la bibliothèque moderne en Allemagne à l’époque des Lumières » (F. Barbier, le 10 décembre), « L’inventivité des bibliothèques des Amis de l’instruction (1861-1914 » (Agnès Sandras, le 17 décembre), « Les bibliothèques en Révolution, 1780-1821 » (F. Barbier, le 7 janvier), « L’abbé Grégoire, le vandalisme et les “livres nationaux” » (F. Barbier, le 14 janvier), « Antoine Alexandre Barbier, bibliothécaire de l’Empereur » (Charles-Éloi Vial, le 11 mars), « De Sainte-Geneviève à la bibliothèque impériale, Ernest Labrouste » (F. Barbier, 18 mars), « La lecture publique en France au XIXe siècle » (F. Barbier, le 25 mars), « Le modèle allemand et les bibliothèques universitaires du XIXe siècle » (F. Barbier, le 8 avril), « La bibliothèque de l’université de Strasbourg, de l’Ancien Régime au XXIe siècle » (F. Barbier, le 15 avril), « Qu’est-ce qu’une bibliothèque nationale ? » (F. Barbier, le 13 mai).

 
 

Ajouter un commentaire

bouton radio modere priori

forum info modere

form pet message commentaire
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

This will be shown to users with no Flash or Javascript.