1er avr. 1980

NLA 23 - Copenhague, Congrès IFLA. (Août 1979. Division : Collections et services. Section : Livres et documents rares et précieux

par J. Veyrin-Forrer

La séance publique du 29 août avait pour thème les catalogues consacrés aux livres du XVIe siècle. Une question pendante a été cependant abordée en priorité. 

Il s’agit du Gesamtkatalog der Wiegendrucke en faveur duquel le Dr Friedhilde Krause, Directeur de la Staatsbibliothek de Berlin-Est a renouvelé une demande de collaboration internationale, par le moyen d’un comité d’experts désigné par la section. Un exposé de M. Nemirovsvii, chef du Departement des livres rares à la Bibliothèque Lénine, a fait ensuite part de l’élaboration à Moscou d’un catalogue des livres en caractères cyrilliques et glagolitiques des XVIe et XVIIe siècles, ainsi que de la préparation de fascicules consacrés à la production des officines qui ont publié des livres en ces caractères. Le rapport du Dr Irmgard Bezzel a fait le point du catalogue des livres du XVIe siècle imprimés dans les pays de langue allemande (roir NLA, n° 3, p. 3 ; n° 6, p. 2 ; n° 10, p. 2 ; n° 15, p. 2). La publication du catalogue qui a été entrepris conjointement à Munich et à Wolfenbüttel doit comprendre 25 volumes dont les premiers devraient paraître en 1983. Le dernier exposé, par le soussigné, a été consacré aux travaux français de catalogage, récents ou en cours, recensant les livres du XVIe siècle. Il s’agit de six catalogues de bibliothèques individuelles (dont trois encore inachevés) répertoriant les ouvrages dans l’ordre alphabétique ou chronologique. Mais les enquêtes les plus vastes de ces derniers temps ont eu pour premier objectif la production nationale : les 29 fascicules du Répertoire des livres imprimés en France au XVIe siècle concernent environ 170 villes provinciales, tandis que, pour la capitale, les recherches de Philippe Renouard ont été, depuis 1964, la base de deux séries de travaux : Imprimeurs et libraires parisiens du XVIe siècle (3 vol. parus, 2 fascicules en préparation) et l’inventaire chronologique des éditions parisiennes du XVIe siècle (2 vol. parus, un troisième en préparation). D’autre part, l’institut de recherche et d’histoire des textes a étudié diverses possibilités de fusion et d’unification des notices anciennes, soit par travail manuel soit par informatique.



 
 
This will be shown to users with no Flash or Javascript.