1er mar. 1979

NLA 19 - Budapest, Institut d’études littéraires de l’Académie hongroise des sciences

Budapest, Institut dEtudes littéraires de l’Académie hongroise des Sciences, Centre de Recherches de la Renaissance (1118 Budapest, Ménesi ut 11-13)

par Tibor Klaniczay

Au bilan de l’année 1978, cet organisme porte la parution d’un travail d’équipe sous la direction de N.I. Balachov, T. Klaniczay et A.D. Mikhailov : Littérature de la Renaissance à la lumière des recherches soviétiques et hongroises. C’est le troisième volume de la collection « Studia Humanitatis ».

Dans la collection « Humanisme et Réforme », Istvan Botta a publié : Melius Péter Ifjusága. A magyarországi reformáció lutheri és helvét irányai elkülonülésének kezdete, où est étudié le début de la séparation des courants luthérien et helvète de la Réforme en Hongrie.

Grâce à Istvan Botta, les actes du colloque tenu à Sarospatak, en 1974, sur « Szenci Molnár és a magyar késö-reneszánsz » viennent de paraître. L’importante étude de Amedeo Di Francesco a été publiée en un volume séparé sous le titre : A pásztorjaték szerepe Balassi Balint költöi fejlödésében. (Role de la pastorale dans la poétique de B. Balint).

Parmi ses projets, l’Institut d’Etudes littéraires a prévu la rédaction d’une histoire de la littérature hongroise en langue étrangère. Le Centre de Recherches de la Renaissance est chargé des volumes consacrés à la Renaissance. Ils seront dirigés par Bêla Varjas et comprendront une étude sur la littérature hongroise néo-latine.

Le premier volume du manuel de la littérature de la Renaissance est sous presse. Il paraîtra sous l’égide de l’Association internationale de littérature comparée.

En mai, s’est tenu à Visegrad un colloque sur : « Théorie politique et conception historique à l’époque de la Renaissance ».

 
 
This will be shown to users with no Flash or Javascript.