17 jui. 2015

NLA 1 - Editorial


 


 Qui s’intéresse au livre ancien, en France, au­jourd’hui ? Des savants, des libraires, des bibliophiles, et des bibliothécaires, naturellement, dans la mesure où des taches plus urgentes leur en laissent la possibilité. Il nous a semblé utile de mettre en contact ces différents publics qui s’ignorent trop souvent. Si les recherches parvenues à maturation sont publiées dans des revues ou des collections a large diffusion, combien de travaux intéressants, voire fondamentaux, ne sont connus que d’un cercle très local d’utilisateurs ? Combien aussi d’initia­tives risquent de ne pas aboutir, simplement parce que l’énergie d’un seul ne peut venir à bout de tous les obs­tacles ?


  Cette lettre trimestrielle, conçue sur le modèle des "Newsletters" américaines, voudrait sinplement indiquer ce qui se fait et se projette. Elle comprendra pour le mo­ment les rubriques suivantes : travaux en cours, réunions, indications bibliographiques, et demandes de renseigne­ments, mais ce plan n’a rien de définitif. La coordina­tion est assurée par la section de l’Humanisme de l’Institut de Recherche et d’Histoire des Textes qui recevra toutes les communications : ce sont elles qui feront l’intérêt éventuel de cette lettre.


 


  


Pour recevoir cette lettre,
dont le service sera gratuit, s’adresser à la 
Section de l’Humanisme, I.R.H.T.


40, avenue d’Ièna 75116 PARIS


 


 

 
 
This will be shown to users with no Flash or Javascript.